L’écrin est le plus beau et le plus calme possible : une petite église romane dans la campagne angevine. Patrick de Belleville a su y faire éclore des perles musicales.

 

Des perles en effet que ces notes limpides nées sous les doigts du guitariste. Elles ont été puisées chez un Espagnol formé à Montserrat, Fernando Sor, et chez Jean-Sébastien Bach, parmi ses œuvres pour violon ou violoncelle transposées avec la plus grande fidélité au maître baroque.

 

Un vrai régal à écouter dans le recueillement.

Patrick de Belleville - J.S. Bach & F. Sor

18,00 €Prix