François Clément

Image-empty-state.png

Après une année d’étude d’orgue auprès de Louis THIRY, François CLÉMENT travaille quatre années avec André ISOIR à Orsay, obtenant en 1979 une médaille d’or. Cette même année, il termine avec succès ses études d’Ingénieur Céramiste à Sèvres. Il étudie ensuite, en deux années, l’orgue et l’improvisation avec Gaston LITAIZE à Saint-Maur-des-Fossés. En 1994, il obtient le Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur d’orgue.

François Clément a participé activement à l’Inventaire des orgues d’Auvergne, en réalisant ceux du Cantal et de la Haute-Loire. Il est actuellement professeur d’orgue au C.R.R. de Clermont-Ferrand et titulaire des orgues de la Cathédrale de cette même ville.

En tant qu’interprète, son répertoire est vaste, allant du 16ème au 20ème siècles. Impliqué dans la musique de son temps, il joue les musiciens contemporains (Leguay, Ballif, Isoir, Pallesco) et a créé des œuvres de Jean-Pierre POMMIER. Il a enregistré l’orgue de Fontgombault (programme marial), Johannes Brahms à Luçon, Guillaume-Gabriel Nivers à La Chaise-Dieu, Nicolaüs Brühns à Chavagnes-en-Paillers, Louis-Nicolas Clérambault et André Isoir au Puy-en-Velay ainsi que la 3ème symphonie de Louis Vierne à la cathédrale de Clermont-Ferrand aux éditions Art et Musique d’Angers.

Il a joué dans les festivals de Chartres, Noirlac, du Printemps des Orgues de Toulouse, du Thoronet, ainsi qu’au Festival Estival de Paris et s’est déjà produit en Grande Bretagne, en Allemagne, au Portugal et en Suisse. Il joue également avec l’orchestre Régional d’Auvergne, le chœur Régional d’Auvergne, et accompagne couramment chorales, ou instruments solistes.

A propos de son dernier CD enregistré à la Cathédrale de Clermont-Ferrand, le critique Jean Ferrard écrivait : “François Clément aime la musique imagée, et en cela serait bien un organiste “British”, ce qui est loin d’être un reproche, la plupart des collègues d’outre-manche possédant une maîtrise remarquable de leur art”.

En tant que compositeur, il a écrit une suite pour orgue, ainsi que diverses autres pièces d’orgue, deux mouvements pour deux orgues, un triptyque et une sonate pour piano. Le psaume 8 pour chœur a capella, a été crée en 2002 à Clermont Ferrand lors d’un concert hommage à Blaise Pascal, sa messe sur le monde de Teilhard de Chardin, créée le 9 mai 2005 à Montferrand étant la plus vaste de ses compositions. Ses pièces récentes sont pour orgue : les versets de la bénédiction de l’orgue de Pontaumur, Prisme, et un Triptyque sur St Bertrand de Comminges.

Image-empty-state.png

Image-empty-state.png

Image-empty-state.png

Image-empty-state.png

Image-empty-state.png