Selon certains musicologues, Bach en personne aurait interprété ces deux œuvres composées par lui-même. Son père, violoniste, ne l’aurait-il pas « bercé » dans cet art ? Jusqu’à cette époque extrêmement fertile pour le grand compositeur, les années 1720.

 

Toujours est-il que ses partitions allaient chercher au plus profond secret des ressources du violon. C’est tout le talent de Marie Cantagrill que de nous restituer l’art du maître.

 

Par exemple, dans la fugue de la sonate ou le presto de la partita. L’archet semble voler ou, au contraire, glisser sur la mélodie, effleurant à peine les cordes, dégageant de subtiles nuances. Un enchantement.

J.S. Bach - Sonate n°1 & Partita n°1

18,00 €Prix