Au pied de la Montagne Noire, dans le Tarn, l’abbaye bénédictine d’En Calcat égrène les heures aux rythmes de la prière de ses moines, dans une paix qui envahit le visiteur.

 

Dom Jacob, qui a partagé la vie monastique de ses frères, avait auparavant composé les Interludes symphoniques pour le Chemin de la Croix, encouragé par Darius Milhaud lui-même. Cette composition avait pour objet de sous tendre un texte écrit par Paul Claudel à son retour d’un long séjour en Asie.

 

On ne sait laquelle des deux œuvres prime sur l’autre : on serait tenté de dire que toutes deux, le texte littéraire et la musique, évoquent de manière transcendante le mystère de la Passion du Christ vécue au cours des quatorze stations, jusqu’au Golgotha. Et l’acoustique de l’abbaye où a été réalisé cet enregistrement ajoute encore à la méditation proposée conjointement par le poète et le compositeur.

Interludes symphoniques pour le Chemin de la Croix

18,00 €Prix