On pourrait penser que notre époque n’est plus sensible à ces mélodies venues du Moyen-Âge ou de plus loin encore.

 

Les foules sont moins nombreuses à goûter cette musique, à moins que ce soit par nostalgie. On pourrait s’attendre aussi à quelques offices tels qu’on continue à les célébrer dans des monastères.

 

De tout cela, point. Geoffroy Dudouit a relevé le défi : il interprète le grégorien avec sa touche personnelle. Il le revisite, en quelque sorte. Et on se laisse aller volontiers au charme d’une musique qui prend ainsi certaines intonations orientales ; à moins que ce ne soit des réminiscences basques ou corses. Surprenant. Ne pas bouder ce plaisir !

In omnem terram

18,00 €Prix