Surprenant, cet enregistrement.

 

Geoffroy Dudouit nous en explique la genèse : son amour, tout jeune, pour le plain-chant médiéval, tout en revendiquant une sorte de synthèse de cet art vocal, synthèse des différents héritages, spirituels ou historiques. Le résultat ?

 

L’auditeur a l’impression de découvrir les origines du chant Grégorien, de redécouvrir ce répertoire particulièrement virtuose réservé au soliste ou à la « Schola », avec des consonances orientales, des phrases psalmodiées et les « bourdons » des 6 autres chanteurs qui invitent à la méditation ou, tout au moins, à une atmosphère pacifiée.

 

Ce dernier aspect a son importance quand on sait que l’artiste s’est attaché aux « représentation littéraires » de Jérusalem, la ville sainte. Surprenant donc, déroutant parfois, mais magnifiant toujours ces merveilleuses pièces grégoriennes !

In medio ecclesiae

18,00 €Prix