Jeanne-Marie Gilbert, angevine - la douceur, n’est-ce pas ! -, chanteuse et joueuse de luth, a exploré pour nous textes et mélodies du Moyen-Âge et de la Renaissance.

 

Dans le répertoire français bien sûr mais aussi anglais, italien ou espagnol. Il est vrai que l’instrument, quelque peu délaissé, donne « tant de grâce et d’efficace aux paroles » !

 

Cela ajoute encore au raffinement de certains sonnets connus de tous ou d’autres exhumés de livres anciens pour notre plus grand plaisir. Et, pour reprendre une citation d’époque, disons que « c’est grand merveille » !

Heureux qui comme Ulysse

18,00 €Prix