Elle n’a point la renommée d’un Jean-Baptiste Lully ou d’un Marc-Antoine Charpentier. Et pourtant, elle fut remarquée dès l’âge de cinq ans par Louis XIV, pour ses dons au clavecin.

 

C’est que le Grand Siècle, malgré les nombreuses conquêtes du Roi, était dominé - dans les arts du moins - par les hommes.

 

Élisabeth Jacquet, épouse de l’organiste Marin de la Guerre, sut pourtant s’imposer à la Cour avant de tomber dans un oubli immérité. Dans cet enregistrement de Quatre Cantates - œuvre écrite en 1711 – la compositrice est admirablement servie par la soprano Andrea Buchel.

 

Par ailleurs, l’accompagnement instrumental nous restitue bien les tonalités si reconnaissables du baroque.

E. Jaquet de la Guerre - 4 Cantates

18,00 €Prix