La kora, instrument courant dans les pays de l’Afrique de l’ouest, peut être assimilée à une harpe-luth. Elle accompagne souvent la mélopée d’un chanteur ou une formation chorale.

 

Elle s’intègre avec bonheur à des ensembles instrumentaux issus d’autres cultures : c’est le cas de la flûte, du balafon, de la flûte peuhl ou d’une percussion de calebasses. Autant dire que pour un occidental, on a le sentiment du déjà connu et, à la fois, de l’exotisme. Dans une parfaite harmonie.

 

Cet enregistrement, réalisé par les moines de Keur-Moussa, en est une belle illustration, démontrant, s’il en était encore besoin, que la musique n’a pas de frontières.

Aux sources jaillissantes

18,00 €Prix