CD de François Clément

Cathédrale de Clermont Ferrand : Intégrale d'Edmond Lemaigre

02 - Méditation - E Lemaigre
06 - Cappricio - E. Lemaigre
14 - Fragment Symphonique - E. Lemaigre

Cathédrale de Clermont Ferrand : Intégrale d'Edmond Lemaigre

Dans un paysage dominé par la silhouette des puys, la cathédrale de Clermont-Ferrand garde encore le souvenir de Rameau qui y fut organiste six années durant. Mais l'orgue d'alors n'est plus.

L'instrument actuel fut construit en 1877 par le facteur Merklin, sur la tribune élevée tout exprès par Viollet-Le Duc. C'est le compositeur Edmond Lemaigre, Clermontois comme il se doit, qui fait résonner le nouvel orgue au concert inaugural.

François Clément, qui en est titulaire à son tour, a voulu y interpréter l'intégrale de l'oeuvre de Lemaigre. Une réussite ! Les différentes pièces enregistrées sur ce double CD sont comme une synthèse de tous ces talents auvergnats et semblent en harmonie parfaite avec le paysage alentour : des moments « volcaniques » comme ces Magnificats à ceux, plus bucoliques, des Méditations.

Mais l'une des formations géologiques emblématiques de l'Auvergne n'a-t-elle pas pour nom les « tuyaux d'orgue » ?

Abbaye de Randol : "Toccatas"

05 - Toccata Quarta - M. Rossi
09 - Canzon deta "Qui la dira" - A. Gabrieli
10 - Toccata Settima - M/ Rossi

Abbaye de Randol : "Toccatas"

Michelangelo Rossi fut célèbre au 17ème siècle comme virtuose du violon. Pour cette raison sans doute, son répertoire d’orgue a été longtemps méconnu.

"Étudier l’œuvre de Rossi (du moins ses toccatas) est une œuvre délicate." François Clément, le grand organiste auvergnat, a pourtant osé, qui plus est, osé l’interpréter sur le tout nouvel orgue de chœur Franck Bistocchi de l’abbaye de Randol.

Et nous voilà face à un jeu tout en nuances, en finesse, dans lequel compositeur, organiste et instrument sont en parfaite osmose. Les toccatas interprétées ici alternent avec des pièces de Andrea Gabrielli, des 'canzones', genre qui évoluera vers la sonate. Pour les mélomanes, ce sera aussi une belle découverte.

Abbaye de Fontgombault : "Puer natus"

01 - Toccata - D. Buxtehude
06 - Une jeune fillette - F.E. du Caurroy
10 - Puer natus - P. Siefert

Abbaye de Fontgombault : "Puer natus"

L’orgue de l’abbaye de Fontgombault, ce sont 45 jeux et 3000 tuyaux !

Des années de travail l’ont fait entrer dans une nouvelle jeunesse, en « donnant à chaque plan sonore couleur et harmonie ». Quel bonheur pour François Clément que de « tester » ce bel instrument, « assez profondément mis en lumière par le facteur Franck Bistocchi » depuis son dernier récital en 1998 !

Dire que Buxtehude et Bach sont éclatants serait un euphémisme. Quant aux pièces consacrées à Noël, elles font ressortir elles aussi toute la richesse ingénue d’un répertoire plus populaire mais qui illustre au mieux d’autres facettes de cet orgue promis à un bel avenir.

Orgue et Chant : Messe sur le Monde

03 - Le Soleil vient d'illuminer - F. Clément
06 - Choral - F. Clément
19 - Verbe étincelant - F. Clément

Orgue et Chant : Messe sur le Monde

Si tout un chacun a entendu parler de Teilhard de Chardin, il n’est pas sûr, en revanche qu’il en connaisse les recherches archéologiques, doctrinales ou spirituelles, dans une sorte de grand élan cosmique.

Il sera encore plus étonné d’apprendre que Teilhard a écrit le texte de la « Messe sur le monde » enregistré dans ce CD.

L’organiste talentueux qu’est François Clément a mis cette messe en musique. La conjonction entre la modernité du savant et celle, tout aussi évidente, de la musique mise en œuvre ici est d’un effet saisissant et, à certains égards, mystérieux.

L’alternance de textes lumineux – ou parfois obscurs –, de pages instrumentales et/ou d’orgue et de musique vocale nous fait passer de pages d’un réalisme très humain à celles d’une insondable profondeur céleste.

Abbaye de Fontgombault : "Orgue et Plain chant alterné"

05 - Regina Caeli grégorien
06 - Ricercar - O. Lassus
46 - Dialogue sur les Gd Jaux - N. de Grigny

Abbaye de Fontgombault : "Orgue et Plain chant alterné"

Dans le cadre bénédictin de l’Abbaye de Fontgombault, si propice au recueillement, quoi de plus convainquant que ce florilège consacré à Marie et ce, sur une grande partie de l’année liturgique : cela permet d’explorer une grande variété de tonalités grégoriennes.

L’autre intérêt de cet enregistrement est d’alterner plain-chant et pièces d’orgue, une tradition qui remonte au début du 15e siècle. Pour mettre en valeur la qualité de leurs orgues, le choix des moines s’est porté sur François Clément, dont le talent – tant dans l’étendue de sa palette que dans ses innombrables nuances – n’est plus à démontrer.

Cathédrale du Puy en Velay : "Les visages de l'orgue à travers les siècles"

01 - Plain-Chant en taille - Anonyme
09 - Fantaisie des Duretez - L. Couperin
17 - Trio à 2 claviers - A.P.F. Boëly

Cathédrale du Puy en Velay : "Les visages de l'orgue à travers les siècles"

En Auvergne, on peut dire que François Clément s’identifie avec l’orgue. Il a fait l’inventaire de ceux du Cantal et de Haute-Loire et enseigne cet instrument à Clermont-Ferrand, ville où il est également titulaire des orgues de la cathédrale.

Si l’instrument peut lui livrer tous ses secrets, François Clément sait aussi découvrir toutes les facettes des grands compositeurs tels Couperin ou Boëly : il met en relief la continuité de leur musique malgré le temps qui les sépare mais, aussi, leur génie propre.

Il a choisi d’interpréter leurs œuvres en la cathédrale du Puy-en-Velay. Passant, pour notre plus grand plaisir, de pièces éclatantes comme l’Offertoire pour le jour de Pâques, à d’autres, plus méditatives, tel le Trio en do majeur. Toujours avec le même talent.

Abbaye de Mondaye : "Organistes français provinciaux"

04 - Basse de Cromorne - Dagincour
07 - Dialogue - Dagincour
33 - Air tendre pour la rose - Rameau

Abbaye de Mondaye : "Organistes français provinciaux"

L’abbaye Saint-Martin de Mondaye est nichée dans un vallon verdoyant de Normandie, entre pommiers et prairies.

L’orgue de l’abbatiale a été réalisé au XVIIIe siècle par Claude Parisot.

Les œuvres choisies pour ce CD l’ont été dans le répertoire plutôt « provincial » de l’époque baroque. Ce sont ces divers éléments que François Clément s’est appropriés pour nous donner un récital où alternent les moments méditatifs et les séquences éclatantes ; en tirant de l’instrument historique récemment restauré toutes ses possibilités mélodiques et ses plus riches tonalités.

Pontaumur : "Bach en famille"

08 - Doxologie de bénédiction de l'orgue
14 - Choral Schubler BWV 646 - Bach
15 - Adagio en trio - CPE Bach

Pontaumur : "Bach en famille"

Construire un orgue aujourd’hui, à l’identique de celui utilisé par Bach ! Serait-ce folie ? Le festival Bach en Combrailles, par l’engouement suscité, explique cette « folie ».

Désormais, l’orgue de Pontaumur est une référence pour les interprétations de la musique de Bach. De la famille des Bach, devrions-nous dire. En effet, les fils ont bien hérité de leur père quant à ses talents de compositeur et d’organiste !

Aujourd’hui, sur l’orgue de Pontaumur, un autre talent, François Clément, nous fait entrer de plain-pied et avec délice dans la splendeur de la musique baroque si magnifiquement illustrée par la tribu Bach. Ne boudons pas ce plaisir.

"Musique en famille" opus 3

02 - Gran Partita Serenade - Mozart
05 - Quatuor Parisien n°6 - Telemann
18 - Danse de la fée dragée - Tchaikovski

"Musique en famille" opus 3

La famille Clément n’en est pas à son coup d’essai pour la réalisation d’un enregistrement commun.

Et avec quelle maîtrise ! Jugez plutôt : à 10, ils jouent au total de 15 instruments : l’une sait passer de la harpe au basson, l’autre du hautbois au cor anglais…

C’est un grand bonheur que de parcourir avec eux les répertoires les plus emblématiques : de Bach à Fauré et de Rameau à Tchaïkovski.

Ils nous font découvrir avec talent le génie de chaque compositeur, dans une parfaite harmonie… familiale et musicale. Un régal.

"Musique en famille" opus 2

03 - Brandebourgeois n°2 - Bach
11 - Gagliarda - Hassler
14 - Nightclub 1960 - Piazzola

"Musique en famille" opus 2

Jouer de concert ! Pour une famille de neuf musiciens, utopie ou réalité ? C’est pour cette dernière hypothèse qu’a opté la famille Clément.

Chacun, spécialiste d’un instrument et jouant « accessoirement » d’un ou plusieurs autres, se sent parfaitement à l’aise et exécute en toute harmonie des pièces choisies avec un rare éclectisme : de Vivaldi à Haendel, de Mozart à Rameau, sans oublier Bach, bien sûr.

Ce qui nous donne un authentique récital, d’une saveur exquise. À « consommer » sans modération, seul ou… en famille !

"Musique en famille" opus 1

01 - Quatuor Parisien - G.P. Telemann
04 - Concerto en Si b M - G.F. Haendel
11 - Sonate "All Epistola" - W.A. Mozart

"Musique en famille" opus 1

Premier CD, dont il ne reste que quelques exemplaires, enregistré par la famille Clément.

Des parents et leurs 6 enfants, tous excellents musiciens... non, il ne s'agit pas de la famille Bach, pourtant l'histoire se répète ici de manière unique :

8 musiciens certes, mais ils jouent de 14 instruments ! La prouesse est véritablement qu'ils savent en jouer avec une finesse rare... nous vous laissons découvrir !