CD des moniales d'Argentan

02 - Graduel "Audi filia"
13 - Hymne "Magdalae sidus"
19 - Communion "Dicit Andreas"

Ste Marie-Madeleine & St André

L’histoire de l’Abbaye Notre-Dame d’Argentan remonte au VIIème siècle mais il serait vain de chercher quelque cloître roman dans ce recoin de Bocage normand : l’abbaye fut détruite lors des bombardements de 1944.


Mais les bénédictines ont su recréer, dans un décor moderne, un lieu d’accueil et de prière. Une prière qui rythme leur vie de moniales. Mais le visiteur, croyant ou pas, ne peut repartir de ces moments de recueillement sans ressentir cette paix qui s’installe au fond de lui-même à la faveur des mélodies grégoriennes ; l’une après l’autre, en effet, elles nous apportent étrangement ce qui pourrait faire défaut à notre monde, des instants de silence habités de transcendance.

02 - Kyrie III A
09 - Communion "Beati mundo corde"
22 - Alleluia "Requiem"

In Paradisum

Le paradis ! Les Saints y ont atteint le bonheur éternel et les défunts y tendent ardemment.

C’est le sens de la liturgie de la Toussaint, suivie de celle des Défunts.


Le croyant sait que la joie lui a été promise par le Sauveur : aussi, le "Gaudeamus" ouvre-t-il ce répertoire, invitant instamment et sereinement à la Joie.


Le cycle se referme sur le "In Paradisum" : le pauvre Lazare, qui est à notre image, est introduit définitivement au paradis par les Saints et les Anges.

01 - Choral "Notre Père" : Böhm
05 - Offertoire "Ascendit"
22 - Hymne "Beata nobis gaudia"

Dieu est Amour

Il n’est pas si fréquent d’entendre des enregistrements d’un chœur grégorien de femmes. Les moniales de Notre-Dame d’Argentan, longuement formées par Dom Gajard, de Solesmes, ont fait le pas.


Il faut dire que le résultat est une réussite, séduisant par ces Antiennes et ces Hymnes de l’Ascension et de la Pentecôte : le Ciel vers lequel s’élève Jésus et le Ciel qui envoie l’Esprit sur les Apôtres apparaît ici dans des mélodies joyeuses et même éclatantes, telles le Veni Crator.


Joie et éclat alliés à la sérénité et à la douceur des voix féminines.

01 - Antienne "Tota pulchra es"
14 - Hymne "Ave Maris Stella"
35 - Introït "Salve sancta parens"

Marie étoile de l'Espérance

A la suite des anciens compositeurs qui ont chanté Marie, et grâce à leurs oeuvres, nous contemplons la Sainte Vierge, à l'écoute de ce CD, tout au long de sa vie sur terre et au delà.


Les étapes de son existence sont célébrées dans l'Eglise par des fêtes ou des temps liturgiques qui servent ici de fil conducteur. Puisse la Mère de Dieu, qui est aussi notre mère, accepter ces mélodies comme autant de fleurs offertes par l'amour de ses enfants !