L’histoire de l’Abbaye Notre-Dame d’Argentan remonte au VIIème siècle mais il serait vain de chercher quelque cloître roman dans ce recoin de Bocage normand : l’abbaye fut détruite lors des bombardements de 1944.

 

Mais les bénédictines ont su recréer, dans un décor moderne, un lieu d’accueil et de prière. Une prière qui rythme leur vie de moniales. Mais le visiteur, croyant ou pas, ne peut repartir de ces moments de recueillement sans ressentir cette paix qui s’installe au fond de lui-même à la faveur des mélodies grégoriennes ; l’une après l’autre, en effet, elles nous apportent étrangement ce qui pourrait faire défaut à notre monde, des instants de silence habités de transcendance.

Ste Marie-Madeleine & St André

18,00 €Prix