Beaucoup ont encore en mémoire les processions de Fête-Dieu où une foule de fidèles allait de reposoir en reposoir adorer le Saint-Sacrement, solennellement porté sous un dais.

 

Vêtements de fête des communiants, fleurs tapissant les rues et, en point d’orgue, les chœurs d’hommes entonnant le Lauda Sion.

 

La voix des moines a hérité de ce faste, teinté ici d’une grande sérénité. Comme dans le Pange lingua (Chante ô ma langue) dont le texte, de St Thomas d’Aquin, célèbre la gloire du corps du Sauveur.

Fête Dieu

18,00 €Prix