CD de l'abbaye de Maylis

06 -Hymne "Vienne la rosée"
12 - Répons "Verbe du père"
17 - Hymne "O Christ sauveur"

Adventum Domini

Une grande variété ! On ne peut mieux qualifier cet enregistrement.

Variété des textes, qui vont de l’inspiration médiévale à des chants populaires, en passant par des écritures contemporaines, telles celles du maître de Sylvanès, André Gouzes. Variété des mélodies également, provenant du répertoire provençal ou de l’inépuisable fonds grégorien.

Les moines de Maylis nous font aussi le plaisir d’alterner leurs chants avec des pièces instrumentales, à l’orgue ou à la harpe. Le tout créant un fort sentiment d’unité et de recueillement joyeux qui sied si bien au thème de l’Avent et de Noël.

06 - Alleluia "Qui sequitur me"
12 - J.S.Bach "Adagio" BWV 527
14 - Kyrie III

Les Saints Olivétains

L’abbaye de Notre-Dame de Maylis est un havre de paix du Sud-Ouest, au cœur de la région de la Chalosse. Les moines bénédictins savent y cultiver l’art du grégorien, dont les intonations cadrent si bien avec leur environnement géographique.

Dans cet enregistrement, ils ont voulu rendre hommage à deux grandes figures de leur ordre, les olivétains. C’est en effet Bernard Tolomei qui fonde un monastère selon la règle de saint Benoît, au Mont Oliveto, en 1319. Quant à Françoise Romaine, elle fut oblate d’un monastère, olivétain lui aussi, mais à Rome.

Les deux messes chantées ici nous invitent à la méditation sereine sur la vie d’abnégation et d’attention aux pauvres que fut celle des deux grandes figures.

02 - Ave Maria
03 - Texte "Marie plus jeune..."
05 - Source pure

Les fêtes de la Vierge

C’est à une véritable catéchèse mariale que nous invitent ces morceaux choisis.

Chaque fête de la Vierge y fait l’objet d’un beau texte explicatif, d’un chant moderne exécuté en polyphonie et d’une mélodie grégorienne. Celle-ci peut être très ancienne, comme le chant « Source pure », puisé dans le Llibre Vermell de Montserrat.

« Tous les anges chanteront mon bonheur » : ce verset bien connu du Magnificat résume parfaitement l’universalité de la louange à la Vierge, si bien traduite dans cet enregistrement.

02 - Ouverture des Laudes
04 - Hymne "Un jour nouveau commence"
24 - Répons "O Christ ressuscité"

Le jour nouveau se lève

Voici le jour que fit le Seigneur, jour d’allégresse et jour de joie… Ce verset du psaume 117 évoque le septième jour de la Création, jour fêté par les Juifs dans le sabbat et par les Chrétiens dans le dimanche.

Ce jour consacré au Créateur, les moines de Maylis le célèbrent à leur manière par ces chants des laudes et des vêpres : la succession de grégorien et de polyphonie moderne invite en effet à la louange et à une joyeuse reconnaissance.