Abbaye de Belloc
 
Abbaye de Belloc


Abbaye Notre-Dame de Belloc
F - 64240 - Urt
Tél. 00 33 (0)5 59 29 46 30
    À l'origine de Belloc, il y a trois missionnaires diocésains de la maison d'Hasparren, diocèse de Bayonne et deux laïcs. Parmi eux, c'est l'abbé Jean-Léon Bastres (1832-1904) qui apparaît comme l'âme des fondateurs.

Pendant son séminaire à Bayonne, il se sent attiré par la vie religieuse. Mais laquelle ? Le chemin de la vie jésuite se révèle vite n'être pas sa voie. La vie selon le charisme de saint François n'est pas non plus pour lui.

Vicaire à Espelette, son premier poste après son ordination, il lit dans un journal la vie du Père Muard qui vient de fonder le monastère de la Pierre qui Vire, en Bourgogne.

La vie dans une cure n'est pas non plus faite pour lui : elle présente trop de dangers, pense-t-il. C'est l'époque des prêtres concordataires, sous le Second Empire.

La Providence le conduit à être professeur de petit séminaire où il découvre la vie communautaire. Il aspire toujours à une vie religieuse. Il est bientôt missionnaire diocésain; il croit avoir trouvé sa voie quand, à la guerre de 1870-1871, étant aumônier militaire (ce statut n'existait pas alors) il passe par la Pierre Qui Vire…

De retour à Hasparren, après la campagne de 1870, il fonde alors, avec ses premiers compagnons, un monastère comme celui qu'il a vu en Bourgogne.

Le 1er septembre 1875, ils s'installent dans une métairie nommée Bel-locq, qu'ils viennent d'acquérir. Le monastère de Belloc est né. Dans le dernier quart du XIXème Siècle, Belloc a connu une grande croissance, une grande vitalité ce qui a permis une belle activité missionnaire tant dans la région (missions paroissiales) que dans les pays de mission d'alors : Argentine, États-Unis, Palestine, Et ce, malgré une première expulsion en 1880. Mais cette fois-là, les moines expulsés revinrent bientôt.    En 1905, la communauté est expulsée pour de bon ; elle se réfugie en Espagne, au Gipuzcoa, à Lazkano, dans un ancien couvent carme mis à sa disposition. Les moines reviennent en France se battre à la guerre de 1914-1918.

La communauté réintègre Belloc en 1926. Durant la seconde guerre mondiale, le Père abbé, Jean Gabriel Hondet, le Prieur et l'hôtelier sont emmenés par la Gestapo. Le Père Abbé et le Prieur sont envoyés aux centres de concentration de Büchenwald et Dachau.

En 1964, Belloc fonde en Afrique, au Bénin (Zagnanado), à la demande de l'épiscopat local. Cette communauté ferme en 1989. Quelques frères poursuivent leur formation monastique à l'abbaye de Koubri (Burkina Faso), puis reviennent au Bénin en 1998 où est ouvert le monastère du Mont-Thabor, à Henkanmê.

La communauté de Belloc compte aujourd'hui une trentaine de moines ; l'âge moyen est de 68 ans. Mise à part la vocation propre du moine dans l'Église, son activité essentielle est l'accueil liturgique.

L'église du monastère a été construite après Vatican II, dans le style caractéristique du « brutisme » des années 1960-1970. Puisse Belloc comme les autres monastères être une petite source pour beaucoup qui désirent un lieu pour se « ressourcer ».
Abbaye de Belloc
Chantons le Seigneur
Chantons le Seigneur
En marche vers Pâques
En marche vers Pâques
Avent et Noël
Avent et Noël
haut de page
Chantons le Seigneur
Liste des titres : cliquez sur le cd
  
code barres : 3347170309104
ref : AM/CD/107/30910
Chantons le Seigneur
Abbaye de Belloc
Les soeurs bénédictines d'Urt et les moines de l'Abbaye Notre-Dame de Belloc célèbrent ensemble la liturgie eucharistique du Dimanche
Ils ont la joie de vous faire partager leur prière
Chants polyphoniques
Les deux monastères bénédictins, l’un féminin, de Urt, l’autre masculin, de Belloc, tous deux au Pays Basque, ont mis leurs talents en commun pour chanter leur Dieu, à travers les grands moments de l’année chrétienne. Et c’est d’une variété tout éclectique puisque nous sommes en présence de textes basques sur des mélodies traditionnelles, ou de mélodies de compositeurs contemporains de musique sacrée tels Christian Villeneuve ou le basque Jean Urteaga ; sans parler de pièces d’orgue exécutées sur les instruments des églises de ces deux communautés voisines. Un enregistrement à la joie sereine et communicative.
Edité en 2010
extrait audio : Psaume du temps de Pâques (ps.33) (mp3)
commander sur Amazon.fr

haut de page    -   abonnement à la newsletter    -   retour à la liste    -   nouveautés pdf    -   catalogue    -   contact

En marche vers Pâques
Liste des titres : cliquez sur le cd
  
code barres : 3347170310100
ref : AM/CD/107/31010
En marche vers Pâques
Abbaye de Belloc
Choeur des moines de l'Abbaye Notre-Dame de Belloc.
Chants polyphoniques
Musique de Juan Urteaga
Pâques – et la semaine qui précède – est au cœur de l’espérance chrétienne. Les moines de l’abbaye de Belloc, au pays Basque, ont fait appel à un compositeur – basque lui aussi – pour mettre en musique les quatorze stations du chemin de croix du Christ : une suite de méditations sur la souffrance humaine et le péché qui ne prendront de sens que par la Résurrection. Les accents – douloureux, certes – sont empreints de sérénité, celle-là même que le Christ pouvait entrevoir le Vendredi Saint. Une sérénité qui éclatera en chants de victoire le jour de Pâques.
Edité en 2003
extrait audio : O mon peuple (mp3)
commander sur Amazon.fr

haut de page    -   abonnement à la newsletter    -   retour à la liste    -   nouveautés pdf    -   catalogue    -   contact

Avent et Noël
Liste des titres : cliquez sur le cd
  
code barres : 3347170387027
ref : AM/CD/107/38702
Avent et Noël
Abbaye de Belloc
Choeur des moines de l'Abbaye Notre-Dame de Belloc.
Chants polyphoniques
Nichée dans une vallée du Pays Basque français, l’abbaye de Belloc a tout naturellement pour vocation de chanter les louanges du Créateur mais en utilisant l’euskara, la langue basque. La langue locale, en raison de ses sonorités particulières, confère à ce CD monastique une coloration étonnante dont les racines vont puiser dans la nuit des temps. Ce qui donne à ces chants d’Avent et de Noël un supplément de force mystique et un enchantement propres aux mélopées des hautes vallées pyrénéennes que l’on devine en toile de fond.
Edité en 1987
extrait audio : Vous ne savez ni le jour ni l'heure (mp3)
commander sur Amazon.fr

haut de page    -   abonnement à la newsletter    -   retour à la liste    -   nouveautés pdf    -   catalogue    -   contact

Art & Musique - 10, rue Belle Poignée - 49100 - ANGERS - Tel : 00 33 2 41 88 74 92 - Contact par mail