La kora est un instrument africain désormais bien connu des mélomanes occidentaux. Elle reste cependant mystérieuse par ses sonorités et pourtant, sur le sol sénégalais, elle est comme une reine.

Une reine qui accompagne les chants rituels ou populaires et que la communauté monastique de Keur-Moussa a adoptée pour ses propres célébrations.

 

On ne peut qu’être subjugué par la suite ‘Enfants de la lumière’, véritable synthèse d’harmonies qui empruntent à plusieurs continents. Plus étonnant encore quand on sait la part dans les mélodies d’apports d’outre atlantique ou russes, ou le duo avec flûte traversière, le tout orchestré par une française très au fait de la musique africaine ! Un véritable métissage culturel qui vous laissera non seulement étonné mais séduit.

Quand renaît le matin

18,00 €Prix