« Comme les veilleurs autrefois sur les remparts de Jérusalem ». C’est ainsi qu’une moniale de l’abbaye Notre-Dame des Gardes, au cœur de l’Anjou, décrit sa communauté. Une communauté alternant travail manuel et Louange au ciel. Et, ici, en premier, à la Vierge Marie.

 

Par de paisibles introductions parlées, nous sommes introduits aux chants qui rythment la vie monastique depuis des siècles, tels une mélodie sur l’Ave Maris Stella ou le Salve Regina. Deux chants grégoriens qui ouvrent et clôturent le répertoire, reliés par des louanges à la Vierge, propices au recueillement.

Et le nom de la Vierge était Marie

18,00 €Prix