Keur Moussa ? Un village du Sénégal à une cinquantaine de kilomètres au Nord de Dakar. La célébrité de ce village est due en premier à l’existence sur son territoire d’une abbaye bénédictine, connue désormais bien au-delà de l’Afrique.

 

La raison en est la volonté des moines d’utiliser des instruments de musique traditionnels, la Kora entre autres, pour accompagner leurs prières. Mais, dans ce CD, ils vont plus loin, jusqu’à interpréter à leur manière des pièces de Jean-Sébastien Bach.

Il n’est que d’écouter le fameux choral “Jésus que ma joie demeure”, réécrit pour la kora, pour être convaincu de la possibilité de symbiose entre deux cultures. Un exemple réussi, pour un continent où, pourtant, des courants divers s’affrontent.

Comme un cerf altéré

18,00 €Prix