Bien des éléments de cet enregistrement ont en commun une certaine modestie : que ce soit l’orgue de Castelnaudary ou certaines pièces restées longtemps dans l’ombre. Alors que d’autres, bien connues, vous raviront aussi l’oreille.

 

Cette modestie est cependant transcendée par la qualité du jeu de l’organiste ainsi que par l’étendue des possibilités vocales du ténor Alain Vanzo. Et c’est un réel plaisir que de découvrir, par exemple, des mélodies inconnues de Fauré dont l’une, qui plus est, sous-tend un texte de Hugo lui-même.

 

Bref, l’orgue aux tonalités chaudes et la sensibilité d’Alain Vanzo nous font entrer de suite dans le monde méditatif ou lumineux du chant sacré.

Chants sacrés - Alain Vanzo

18,00 €Prix