Abbaye de Boulaur
 
Abbaye de Boulaur


Abbaye cistercienne Sainte Marie de Boulaur
F - 32450 - Boulaur
Tél. 00 33 (0)5 62 65 40 07
    Le monastère tire son nom du latin Bonus Locus, le Bon Lieu. Le Prieuré Sainte Marie de Boulaur fut fondé en 1140 par Pétronille de Chemillé, Abbesse de Fontevrault, selon le désir de Longuebrune, veuve du Comte d'Astarac et première Supérieure. Vraisemblablement, l'église était fortifiée à l'origine, comme beaucoup d'autres dans la région. Des bâtiments primitifs conçus pour une vingtaine de moniales, il ne reste guère que les murs de l'église, qui fut largement remaniée au XIIIe siècle: le choeur de l'église est typique du gothique méridional français, et les voûtes sont décorées de fresques (détail) inspirées de l'école de Giotto (peintre siennois du XIIIe siècle) redécouvertes il y a une vingtaine d'années. Le monastère incendié durant les guerres de religion fut peu à peu reconstruit aux XVIIe et XVIIIe siècle. La salle du chapitre fut à ce moment transformée en réfectoire, il en reste une jolie fontaine et des sentences peintes sur les murs. Le fond de l'église, l'aile Ouest et l'aile Sud du monastère, l'hôtellerie, le dortoir, le pigeonnier sont de cette époque, de même que l'autel de marbre de l'église. Après la tourmente de la Révolution française, les moniales fontevristes réoccupèrent le lieu et restaurèrent l'église (tribune et peintures murales du fond). Elles furent chassées en 1904 par les lois anticléricales de cette époque, et échouèrent dans leur tentative de restauration monastique après la 1e guerre mondiale.

    La vie monastique refleurit à Boulaur depuis 1949. Cette résurrection fut voulue par Dom Alexis Presse, restaurateur de l'Abbaye cistercienne de Boquen en Bretagne, désireux d'y voir vivre intensément l'esprit qui animait les fondateurs de Cîteaux. Depuis cinquante ans, les moniales remettent en valeur peu à peu le patrimoine du monastère: l'église, le puits (XIIe et XVIIe s) au centre du cloître, le scriptorium (XIII-XIVe), le réfectoire (XVIe), le pigeonnier (XVIIe s). Le monastère fut agrégé à l'Ordre de Cîteaux en 1957, incorporé pleno jure le 23 avril 1964 à ce même Ordre, et élevé au rang d'Abbaye le 6 septembre 1990, par décision du Chapitre Général de l'Ordre.
Abbaye de Boulaur
Vivante Espérance
Vivante Espérance
A Travers Chants
A Travers Chants
haut de page
Vivante Espérance
Liste des titres : cliquez sur le cd
  
code barres : 3347170310056
ref : AM/CD/107/31005
Vivante Espérance
Abbaye de Boulaur
Choeur des moniales de l'Abbaye cistercienne Sainte Marie de Boulaur et Rieunette.
Chants polyphoniques
L’Abbaye de Boulaur, nichée dans les vallonnements de la campagne gersoise, dépendait, à ses origines, de la célèbre abbaye de Fontevraud. Aujourd’hui, ce sont des moniales cisterciennes qui font vivre les lieux. Les travaux exigeants de la petite exploitation agricole leur laissent néanmoins le temps de célébrer Dieu par le chant. Les œuvres interprétées par les soeurs dans ce CD sont d’une facture dynamique et explorent des registres très variés. Citons, entre autres, un Ave Maria de Vitoria, un Cantate Domino baroque, un cantique breton, des musiques de Berthier, de Duruflé, et nous aurons un petit aperçu d’une riche palette.
Edité en 2011
extrait audio : Laudate Dominum de Jacques Berthier (mp3)
commander sur Amazon.fr

haut de page    -   abonnement à la newsletter    -   retour à la liste    -   nouveautés pdf    -   catalogue    -   contact

A Travers Chants
Liste des titres : cliquez sur le cd
  
code barres : 3 347170 307025
ref : AM/CD/107/30702
A Travers Chants
Abbaye de Boulaur
Choeur des moniales de l'Abbaye cistercienne Sainte Marie de Boulaur et Rieunette.
Chants polyphoniques
A Boulaur et Rieunette, monastères de l’Ordre cistercien, le chant tient une place privilégiée pour les moniales qui suivent la Règle de saint Benoît, dans une vie tout orientée par la recherche de Dieu, dans la prière liturgique, la vie fraternelle, le travail manuel et l’accueil. Comme l’a rappelé Benoît XVI, “le peuple de Dieu rassemblé pour la célébration chante les louanges de Dieu. L’Église, dans son histoire bimillénaire, a créé et continue de créer des musiques et des chants qui constituent un patrimoine de foi et d’amour qui ne doit pas être perdu.” Que ce CD contribue à faire connaître et aimer ce patrimoine !
Edité en 2007
extrait audio : Regina Caeli de Palestrina (mp3)
commander sur Amazon.fr

haut de page    -   abonnement à la newsletter    -   retour à la liste    -   nouveautés pdf    -   catalogue    -   contact

Art & Musique - 10, rue Belle Poignée - 49100 - ANGERS - Tel : 00 33 2 41 88 74 92 - Contact par mail